Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
La Plume Boissiéroise
LE MOT QUI PLAIT
LES MOTS QUI TAISENT LES MAUX
 
Vign_LA_CABANE_DU_TRAVERSIER
                              TRAVERSIER

Tout aux sources du Graon, Traversier m’a souri,
Rappelle-toi  de ce jour, où les champs enfleuris
Annonçaient  notre route, des Landes  aux Jolteries…
Vingt  ans s’y sont passés, de Paix, en rêveries
Etrangers nous étions, le temps  nous a chéris…
Rappelle-toi ces enfants, de tant d’Amour nourri,
Sur les marches des ans, ils ont gardé l’esprit,
Ignorant tout des grands, les querelles, le mépris,
Et semant de leurs mains des paroles, et des cris,
Reflets de leur bonheur, d’être ici, être épris…

Texte 6 août2010  ©Copyright René DUBOIS photos©Copyright René DUBOIS

Dessin : la cabane du Traversier  ©Copyright Cédric petit-fils de M. et Mme NOWAK 

 
                       La Maison de Pierre

 

 

Le Gîte du Traversier, de la Boissière-des-landes,

Aux sources du Graon, en plein cœur du bocage,

 

Maison cachée de rêves, au parfum de légende,

Abri de solitude, de la vraie Paix des sages,

Ilot de quiétude, le repos en offrande,

Sur les marches du temps, le silence en adage…

Oubliés les tracas, tout ce qu’on appréhende,

Notre cœur est séduit, et nous n’avons plus d’âge…

 

Dans l’esprit, la mémoire, le lieu s’écrit magie,

Et les fleurs vous sourient à chaque bienvenue…

 

Partir, pour oublier, sans trop de nostalgie,

Inventer son futur, sans être reconnu,

Espérer retrouver sa pleine plénitude,

Revivre la Nature, ses joies, ses certitudes,

Renaître de soi-même, ses mauvaises habitudes,

Essaimer loin de tout, la plus belle attitude…

 

14 août 2010©Copyright René DUBOIS 

 
© 2010
Créer un site avec WebSelf