Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
La Plume Boissiéroise
LE MOT QUI PLAIT
LES MOTS QUI TAISENT LES MAUX
 
JULIE
Vign_DSC00522

JULIE

 

Julie, belle ingénue, le don de soi pour l’autre,

Un amour  de bonté, de partage, une apôtre,

Les secrets de l’Amour, les secrets de la Vie,

Inondent notre monde de plaisirs assouvis…

Enchanteresse aimante, tu nous cries tes envies…

Etymologie : De la famille romaine de Iule (latin).

Fête : 8 avril

Les Julie sont des personnes sociables et agréables qui possèdent un certain charme, mais demeurent réservées, sans doute par méfiance et prudence. Ce sont des femmes nerveuses, facilement inquiètes, impatientes et irritables. Elles sont souvent difficiles à comprendre, car leur nature est double. Elles se montrent parfois mobiles, communicatives, enthousiastes, curieuses, respirent la joie de vivre, s'adaptent promptement à toute situation, coquettes au point de paraître légères ou superficielles. à une autre période on sera étonné de les voir sérieuses, travailleuses, patientes et même très moralisantes. Cette alternance pourra se percevoir, car, si elles aiment le contact, la communication et recherchent le monde, elles ont aussi besoin de solitude pour se retrouver et faire le point. Ainsi, elles apparaîtront épicuriennes, désireuses de prendre du bon temps et de s'amuser, dépensant sans compter puis franchement plus austères, thésaurisant en pensant à l'avenir. Attirées par le changement et la nouveauté, elles seront aussi sensibles à la sécurité et au confort, et rechercheront parfois la routine. Elles ont tendance à intérioriser leurs sentiments et parleront beaucoup plus facilement du dernier film qui vient de sortir que de leur jardin secret, ce qui les fera passer bien souvent pour des femmes insensibles et hautaines. Elles ont le sens du devoir et des responsabilités, se montrent capables de volonté, d'activité et de courage. Mais il peut leur arriver d'être prises en flagrant délit d'infidélité à leurs grands principes et à leur moralité... Enfants, les Julie sont agréables car elles sont suffisamment malignes pour savoir ce qu'il faut dire et faire pour plaire à leurs parents. Assez nerveuses et inquiètes, elles devront être encouragées et elles auront besoin de dialogues et de communication. Il faut donc instaurer avec elles une relation de confiance et d'écoute.

8 septembre 2017©Copyright René DUBOIS

INOUBLIABLE VIE D'ODETTE ROUX PAR LES CM2
Vign_1
LES COEURS DE SIMONNE ENSOLEILLENT LA FÊTE DE L'ETE
Vign_DSC00022
LES COLLEGIENS DE CORENTIN RIOU ONT DU TALENT
Vign_DSC00120
FREDO JAZZ 2019 : UN SPECTACLE D'EMOTIONS
Vign_DSC00119
 

L'APHORISME DU JOUR

Si l’Homme commet la faute de naître, sa plus grande faute est de n’être rien le reste de sa vie… 

René Dubois 18 septembre 2018

 

 
                                      HANNAH

Hannah, l’orchidée, la fleur de l’Aubonnière

Ambre son champ d’amour de senteurs printanières…

Notre jeune ingénue au logis des meunières

Noue ses accroche-cœurs aux reflets de lumière,

Accueille l’inconnu d’agréable manière…

        Hannah, mon palindrome, mon cœur, ma jardinière…

 

Etymologie : Fleur (japonais).

Fête : 26 juillet

Hannah a une personnalité énigmatique. Elle est calme, secrète et pondérée. Elle se méfie particulièrement de son émotivité et de tout ce qui concerne la sphère affective. Sa réserve et sa discrétion ne sont pas sans rapport avec une certaine inhibition. Elle évite de déranger et essaie de résoudre seule les problèmes qui se présentent à elle. Patiente, concentrée et déterminée, elle sent intuitivement que le temps travaille pour elle. Sa volonté et sa capacité de travail sont supérieures à la moyenne, mais son rythme d'exécution n'en est pas pour autant plus rapide. En effet, elle se révèle lente, ce qui peut la retarder dans sa réalisation sociale ou professionnelle. Elle ne croît pas en la chance. C’est une intellectuelle à l'esprit à la fois analytique et sceptique. De longues études lui conviennent fort bien. Hannah est dotée de réelles qualités morales et on peut lui faire confiance même si elle se montre quelque peu rigide. Enfant, elle est calme et secrète et se réfugie facilement dans sa tour d'ivoire. Il serait souhaitable de la stimuler et de l’encourager, car elle doute toujours de ses capacités. Il serait bon de favoriser son expression orale et sa sociabilité en la faisant participer à des activités de groupe.

 

20 août 2013©Copyright René DUBOIS
 
         ANNE–CLAIRE

 

Anne-Claire, bien-nommée, elle élève, elle est grâce,

Nymphéa passionnée, elle est tendre tenace,

Naturelle emportée, elle est sans carapace

En disant qu'elle vous aime d'une simple dédicace…

-

Comme une enfant chérie, elle sait perdre la face

L’amie, la mère, la fille,  se veut toute efficace

Ardente, pétillante, c'est la vie qu'elle embrasse,

Initiant dans vos rêves un doux parfum d'audace…

Raisonnée, décidée, qui d'autre qu'elle à sa place ?

Espérez de son cœur,  l'indélébile trace…

Etymologie : Grâce (hébreu). Illustre (latin).

Fête : 26 juillet, 11 août

D'apparence calme et impassible, Anne-Claire n'est pas pour autant inactive. Seulement elle ne s'affole jamais, agit avec sérieux et sérénité et a les pieds bien sur terre. Anne-Claire est assez introvertie et ne se livre pas facilement, elle est aussi assez timide, réservée et manque de confiance en elle. On ne sait pas toujours ce qu'elle pense et ses silences, qu'on pourrait prendre pour de la « bouderie » ou des hésitations, sont en fait des moments d'observation et de réflexion pour Anne-Claire. Elle est très objective et ne s'accapare pas tout ce qui se trouve autour d'elle, au contraire elle aime venir en aide à son entourage. On pourrait dire qu’Anne-Claire a une moralité, un système de valeurs, des croyances très conventionnels, elle ne veut pas choquer même s'il lui arrive d'en avoir envie. Elle est avant tout raisonnable. Anne-laure contrôle son intuition et ne lui apporte que très peu de crédit. Anne-laure réfléchit à toutes ses actions, pesant le pour et le contre, au risque parfois justement de ne pas agir. Elle n'a finalement pas conscience que la vie est aussi un jeu.

 


 

<v:path o:extrusionok="f" gradientshapeok="t" o:connecttype="rect"> <o:lock v:ext="edit" aspectratio="t"> <v:imagedata o:title="logo" src="file:///C:\Users\Dubois\AppData\Local\Temp\msohtmlclip1\01\clip_image001.png">

Le Camping Naturellement

2A rue des Forges

855400 SAINT-VINCENT-SUR-GRAON

02 51 47 95 83 / 06.46.43.84.67

contact@ateepeek.fr

 

Les Mots qui effacent les Maux

LA PLUME BOISSIEROISE

Le Traversier 

85430 La BOISSIERE DES LANDES

02 51 07 66 13 / 06.04.47.59.95

laplumeboissieroise@laposte.net

www.laplumeboissieroise.com


16 août 2018©Copyright René DUBOIS
LA NAISSANCE DE TALMONZAURE
Vign_juillet_2014_003_Copie
Tout allait naître de cette empreinte, le moule d'une empreinte de tridactyle dinosaurien bipède, découverte à l'estran du Veillon…

Tout allait naître de l'imaginaire des enfants de l'Ecole Publique de Querry-Pigeon, un petit village de  Talmont à quelques pas de la plage du Veillon…

Tout allait naître de rencontres,  la rencontre de Julie, l'institutrice de ces enfants et de René, l'écrivain conteur, la rencontre de René  et de Françoise, la liseuse d'histoire à la bibliothèque de Longeville, la rencontre de Françoise et d'Ann, l'ancienne prof anglaise qui se met à aimer les contes français…

 

All was going to originate from this print, the mould of a footprint of a three-toed, two-legged dinosaur discovered on the foreshore at Veillon...

All was going to originate from the imagination of the children of the state primary school at Querry-Pigeon, a little village not far from the beach at Veillon...

All was going to originate from the meeting of Julie, the children's teacher, and René, the writer and storyteller, the meeting of René and Françoise, the story-reader at the Library in Longeville, the meeting of Françoise and Ann, the English former teacher who has come to love French stories...

 
Vign_HPIM4440_Copie
SLAM A JOJO

 

C’étaient les années vingt, les années d’après-guerre

Quartier des Trois Fontaines, baraquement des Brière…

Deux cent six, Saint-Thierry, le  héros des cent hères

Jetait son premier cri du ventre de sa mère…

 

Pauvreté ou misère…

Jojo ou Georges Brière ?

 

C’étaient les années trente, la fratrie prolifère,

Dix enfants à nourrir, quatre sœurs, cinq-six frères,

Bosser, trimer, gueuler le travail c’est galère,

Mais tout le monde s’y met, c’est normal pour son père…

 

Pauvreté ou misère…

Jojo ou Georges Brière ?

 

C’était l’année trente-neuf, l’année de la drôl’ de guerre

Où les gens biens s’côtoient  entre hauts dignitaires

Où les pauvres rémois n’ont plus que la "cure d’air "

Pour rêver d’avenir, de vacances populaires…

 

Pauvreté ou misère…

Jojo ou Georges Brière ?

 

C’était quarante-et-un, Toulon port militaire

Un patriote français, engagé volontaire

Embarque pour Oran pour mieux servir sa Terre

Et vaincre le démon aux rêves totalitaires…

 

Pauvreté ou misère…

Jojo ou Georges Brière ?

 

Trois années d’instruction, la santé ne va guère

Mais qu’à cela ne tienne, il faut être un cerbère,

Reconquérir l’Alsace, que la France se libère

Du joug des oppresseurs … On a assez souffert !

 

Pauvreté ou misère…

Jojo ou Georges Brière ?

 

La Chapelle-Rougemont, vingt-cinq novembre, tonnerre

La nuit tombe à jamais dans les yeux qui s’éclairent

Bercés de quelques larmes comme premier suaire…

Perdre sa vie pour l’ombre, c’n’était pas son affaire…

 

Pauvreté ou misère…

Jojo ou Georges Brière ?

 

Dix-huit juin quarante-cinq, l’Homme au grand caractère

Le De Gaulle des mémoires, l’exilé libertaire

Engage la Nation au respect planétaire

De ceux qui ont péri pour que nous restions frères…

 

Pauvreté ou misère…

Jojo ou Georges Brière ?

 

Une crypte, quinze corps, le temps communautaire

Comme une page d’oubli laisse le temps se défaire…

"Mon général" revient,  il ne faut plus rien taire

Ce s’ra l’Mont Valérien,  à jamais millénaire…

 

 

Pauvreté ou misère…

Jojo ou Georges Brière ?

 

C’ n’était rien qu’un parent, de mon oncle, le beau-frère

Un fusilier marin, né très pauvre mais si fier

De porter nos couleurs, un simple visionnaire

Oublié de ses proches, riches ou prolétaires…

 

Pauvreté ou misère…

Jojo ou Georges Brière ?

 

Comm’ c’est drôl’ aujourd’hui d’voir ton nom sur ta terre

Aux frontons d’deux Ecoles, deux Lycées populaires

Où l’espoir d’s’en sortir construit notre lumière…

Un juste retour des choses d’la pensée ouvrière…

 

Pauvreté ou misère…

Jojo ou Georges Brière ?

 

Lui, le pauvr’ mal loti, combattit la misère

Celle qui prive de penser, de vivre sans repère…

Jojo c’était l’ami, le confident, le frère

Je voudrais qu’aujourd’hui il soit Georges Brière…

 

René DUBOIS

26 juillet 2012

 
Vign_PAGE_7_IMAGE_1_Copie

MANON, Tit’Rose

à la rencontre de

GEORGES, le tailleur de pierre de Saint-Georges de Pointindoux

Auteur : René DUBOIS

Éditions

La Plume Boissiéroise

Au cœur du pays des Achards, dans un temps pas si lointain, à Saint Georges de Pointindoux …


 
Vign_PAGE_7_PTRESENTATION_GENERALE

Manon, Tit’Rose & Louis, Ti’Ch 

à la rencontre de Jourdain

LE POTIER DU GIVRE

Emaillé d’histoires, de contes et de légendes

Auteur : René DUBOIS

Éditions La Plume Boissiéroise

NOUS ALLONS OUVRIR LE LIVRE DE Tit’Rose et de Ti’Chou… 

AUJOURD’HUI ILS VOUS RACONTERONS LEUR RENCONTRE AVEC JOURDAIN,  LE POTIER DU GIVRE, CET ARTISTE QUI CREE EN UN TOUR DE MAIN, DANS L’ARGILE DE LA VALLEE  DE L’YON UN SERPENT QUI VOUS ENTRELACE LA MAIN… ILS VOUS CONTERONT POURQUOI ET COMMENT SE PROTEGER DES SERPENTS VENIMEUX… ILS VOUS EXPLIQUERONT COMMENT MODELER L’ARGILE… 

 
Vign_Sans_titre

UN NOUVEAU CONTE

MEGALITHON, MANON & CRINBLANC, LA MAGIE DU MODELAGE 

 

Il y a trois mille ans, dans le grand bois des Raisinières, près d’un Menhir qui vire, chancelle, au cœur du clair d’une clairière, une fille trognon, la petite MANON, un gnome étrange, fadet de pierre, MEGALITHON, et un cheval aux ailes d’ange, le beau CRINBLANC, tout blanc, tout blanc, se retrouvèrent  comme c’est mystère !

 

 
Vign_telechargement
                        
LES BOUCHONS DE L'AVENIR

 
 

Les bouchons de l'Avenir, forgeront notre Espoir
Ensemble, tous ensemble, devenons notre Histoire,
Semons nos souvenirs, s'unir, il faut y croire...
 
Bouchons, petits ou grands, remplissez nos pochons
Ouvrons nos sentiments aux oubliés des dons
Unissons nos présents, l'Av’nir à l'unisson,
Cueillons l'or de l'argent, bouchon après bouchon...
Hurlons notre engagement, le beau, le vrai, le bon
Offrons au fil du temps, nos raisons, nos passions,
Nourrissons nos talents de sage éducation
Sourions à l'instant des joies, des émotions...

Dis-moi l’envie d’aimer,  ensemble nous parfaire

Entre frères essaimer,  pour  espérer bien faire…

 

Les bouchons regemmés, sauront nous satisfaire…

Ab imo pectore, dare, non limited,

Vivez et vous serez l’universelle entr’aide

Espérer, perdurer sans qu’un seul jour ne cède…

Nos bouchons, un par un, forgeront l’Avenir

Inondant nos destins, de soleils à venir

Rayonnant tous les cœurs du plus grand des Bonheurs…

 

2 février 2017©Copyright René Dubois, GEM Challans, Graines des Vents

           

www.laplumeboissieroise.com

laplumeboissierroise@laposte.net

Traversier  85430 La BOISSIERE DES LANDES

02.51.07.66.13 / 06.04.47.59.95

 

 

POEME DU JOUR

Les contraintes du corps et de la pensée

De mon corps et de mes pensées

Le corps d’Etat  manque de penser

En corollaire de société

De vous sans nous, de nous sans vous

De toi sans moi, de moi sans toit

Et patati, et patatras

C’est terminé, déterminé

Je range ma prose  et mes idées

Pour faire la une

C’est décidé…

Je garde mes vers et mes pensées

Pour qui les veut sans me défiler…

René Dubois 01 juin 2016

 

L'ENIGME DU JOUR....

Mon manoir romain est normal .QUI SUIS-JE ? ET POURQUOI ?

LE PREMIER QUI TROUVE LA BONNE REPONSE SE VERRA ATTRIBUER UN LIVRE EDITE PAR LA PLUME BOISSIEROISE...

N.B. NOUS NE REPONDRONS PLUS QU'AUX PERSONNES QUI UTILISENT LE FORMULAIRE...

ET POUR REPONDRE SUR LE FORMULAIRE ALLEZ SUR LA PAGE ENIGME (PAGES DE GAUCHE...)

LA DERNIERE DES ENIGMES D'HIER 

Je salue la tristesse quand je réagi sans façon...  Bravo Bertrand! Je suis Françoise Sagan (anagramme de réagi sans façon) et bien sûr j'ai écrit Bonjour tristesse !

.

ECRIVEZ NOUS
Nom :
Prénom :
Email :
Message :
Veuillez recopier le texte
affiché dans l'image :

 
Vign_JPY_MYSTERE_MACABRE
NON A L'INTOLERANCE
Vign_220PX_1
Il y a toujours 5 ans j'écrivais cette petite pièce de théâtre. Les enfants qui l'ont jouée, et que je rencontre aujourd'hui, s'en souviennent toujours. En ces moments difficiles où les valeurs républicaines sont mises en cause, je voudrais par ce courriel vous témoigner que le meilleur rempart au communautarisme, à l'intolérance c'est l'éducation, l'éducation pour tous. Le respect de soi-même commence par le respect des autres quelles que soient ses différences...  Nos différences ne sont-elles pas du domaine de notre for intérieur ?
Très cordialement
René Dubois
 
PS Je suis prêt à faire rejouer cette pièce si on me le demande

FABRICE LUCHINI ET MOI
Vign_DSC00145
OLIVIER SAUTON FABRICE LUCHINI
00002.mts (71,16 Mo)
MAXIMUS

vign1_DRESSEUR

vign1_ECUYER

vign1_EQUILIBRISTE

vign1_FUNAMBULE

vign1_ROLLER_BALLER
MAXIMUS

vign1_0

vign1_CLOWN

vign1_DIABOLISTE

vign1_JONGLEUR

vign1_SOEUR_CHANTEUSE
LES RESIDENTS DE L'EHPAD CHANTENT L'ETE
00006.mts (37,41 Mo)
C'était le temps des fleurs...
LES POLY'SONS 25 MAI 2019
Vign_DSC00058
LA CHORALE COLLEGE CORENTIN RIOU
00002.mts (8,62 Mo)
 
Vign_1
SOLEA
00003.mts (18 Mo)
SOLEA EN CONCERT POUR LES QUATR'E
 
Vign_DSC00936
LA VOIX DE CHLOE
00000.mts (94,41 Mo)
RENCONTRE D'HISTOIRE
irencontre entre Paul Gerbi le premier soldat de la 2ème DB à être entré dans le bunker d'Hitler et Erika Martin une femme allemande née à Berlin ayant passé la guerre en camp de travail
 

PROGRMME DE LA SEMAINE

 

LUNDI  14 OCTOBRE

19 H NLLES ENTREPRISES AUBIGNY LES CLOUZEAUX BREVE

MARDI 15 OCTOBRE

 

MERCREDI  16 OCTOBRE

18 H POULAILLER CME AUBIGNY BREVE

19 H PARVIS CENTRE BOURG AUBIGNY BREVE

JEUDI 17 OCTOBRE

9 H DENTISTE

10 H DDEN ECOLE ODETTE ROUX

16 H RECOMPENSES AUX AINES LES CLOUZEAUX PHOTO LEGENDE

17 H 30 CDAL

18 H ELECTIONS BUREAU GALIPOTE AUBIGNY PHOTO LEGENDE

18 H CAFE POESIE

20 H 30 TELEMEDECINE CONFERENCE AUBIGNY BREVE

20 H 30 CONSEIL  SAINT-VINCENT BREVE

VENDREDI 18 OCTOBRE

14 H CHEZ GISELE TESSON EUROPE

20 H 30 NICOLAS PARISER AUBIGNY PHOTO LEGENDE

SAMEDI  19 OCTOBRE

18 H TRAIL AUBIGNY PHOTO LEGENDE

 

DIMANCHE 20 OCTOBRE

9 H RANDOS AMICALE AUBIGNY PROTO LEGENDE

10 H RANDO EQUESTRE PEDESTRE SAINT VINCENT PHOTO LEGENDE

 

AU PROGRAMME

NOUVELLES DU RAID DES SABLES SAINT VINCENT

ANNONCE JEUX EN FOLIE LES CLOUZEAUX

 

EN PREPARATION

CA2PAS PROJETS AUBIGNY

LIGUE CONTRE LE CANCER ACTION LOCALE PAYS MOUTIERROIS

PORTRAIT D’ARTISTE CORINE AUBIGNY

FORMATION PSC1 PROTECTION CIVILE LES CLOUZEAUX

 

ARTICLES NON PASSES

LISE ESTADIEU

RANDO PEDESTRE EQUESTRE

POOL Y GAGNE

CABARET RUSSE

CAFE BRIOCHE DES SAGES

TELEMEDECINE

ANNONCE TRAIL

JOGUET DEDICACES

CME LES CLOUZEAUX

SPECE GAMES

GRANDIR ENSEMBLE

UPCP CULTURE POPULAIRE

 

 

 

22 AOÛT

vign1_MUNDINE

vign1_JACKY

vign1_djangoreinhardt-denistruchi

vign1_POTZI
 
ROBI 
Rêve de tant d’espoirs fleuris au fil du temps
Objet de tant d’Amour, la fleur de la passion
Bouquet de ces envies renaissant nos printemps,
Invite notre Avenir, souviens-toi de l’Antan…
Etymologie : Brillant, gloire (germanique).
Fête : 30 avril

23 août 2018©Copyright René DUBOIS
23 AVRIL
Vign_1_2_
Christian Martineau enchante le cabaret des Quatr’E en chantant Ferré

Jeudi soir, 100 personnes comblées au comble cabaret intimiste des Quatr’E. Aux mélodiques de sa guitare ou du piano de sa fille Clémence,  Christian Martineau a fait revivre Léo Ferré et ses cris de poésies. Une première que les Quatr’E se sont engagés à reproduire…

POEME DU JOUR
Je suis mourant 

Je suis mouru
Je suis mort

Mourant d'oubli 
Mouru d'envie 
Mort du déni 
11 mars 2018

 
Vign_OUEST_FRANCE_4_MARS_2018
NOUVELLES NOUVELLES
 
LIBERTE OU MISERE ? JOJO OU GEORGES BRIERE ?
 

Ce conte vous a plu ? Dites-nous votre sentiment... 

Vous en voulez d'autres ? Contactez-nous : laplumeboissieroise@laposte.net ou 06.04.47.59.95

Vous voulez animer votre classe, votre centre de loisirs... René Dubois, Le Traversier 85430 La Boissière des landes 02.51.07.66.13 duboisrene4050@neuf.fr

 

vign1_PAGE_11_PRESENTATION_GEORGES_IMAGE_Copie

vign1_PAGE_15_LA_RENCONTRE_PHOTO

vign1_PAGE_13_PRESENTATION_MABELLE_IMAGE

vign1_PAGE_17_LA_LEGENDE_DU_DRAGON
 

POEME RETROUVE DU JOUR   

FOUTAISE


Niaise envolée de mots

Sans but, sans aise,

Rien que du tu m’as vu

Qui pisse sur un lit sans alèze

Je baise, je baise

Sous les yeux de Saint-Nicaise

Fadaise, fadaise

Arabesque de Fez

Modelée dans la gaize

Ou l’argile de Mèze

Du pèze du pèze

La thèse d’un monde sans croix

Pourquoi ? Pourquoi ?

 René Dubois

 Non daté

 

vign1_Sans_titre

vign1_PAGE_13_IMAGE_5_MANON_PLEURE_HORIZONTAL
 
Donn’  ton min’rai d’aluminium

J’ mettrai chez toi mes consortiums…

Donn’   ton pétrol’, ton uranium

Je te jouerai de l’harmonium…

Donn’-moi ton bois, ton riz, ton bol

Je t’enverrai un’ p’tit’ obol’…

J’ ferm’rai les yeux si tu déconn’s

Mes jeun’s de riches  snif’nt ton opium…

Donn’-moi des femm’s, tes petits homm’s

J’ai des ministr’s gais du scrotum…

Donn’-moi tes plant’s pénicillium

J’te fil’rai le SIDA mais pas de condom…

Je n’ suis pas grand mais j’ai de la gueul’

Fais ce que j’ veux, n’ sois pas bégueul’… ?

Qu’ tu aies plein de yens, qu’ tu sois d’Afriqu’

J’ veux être l’hyèn’ qui bouff’ ton fric…

Si tu n’as plus de quoi manger

Travaill’ donc plus sal’ naufragé…

René DUBOIS

2 avril 2011

POESIES RETROUVEES
FOUTAIZE.docx (10,49 Ko)
TA_VOIX.docx (10,79 Ko)
2016

Dis-moi si ton cœur bat au plus profond des autres

Ecris-moi ton combat pour rejoindre les nôtres

Unir tous nos ébats, quand le mien devient vôtre

Xénophiles sans bât, nous en sommes les apôtres…

 

Mêlons nos différences pour n’en plus faire qu’une

Ignorons l’ignorance, nos rancœurs, nos rancunes

La vie n’est qu’apparence, chacun vaut sa chacune !

 

Si tous les gars du monde voulaient être copains 

Et semer pour chaque Homme, le bon grain du bon pain !

Il nous faut donc chanter les gueux de Jean Richepin,

Zola, son Germinal, la misère que l’on peint

Et croire que notre Monde saura vaincre sa fin…

 

2016, Année Internationale de la

Compréhension Mondiale

 

01 janvier 2016 ©Copyright René DUBOIS

 

CREEZ VOTRE POESIE

Vous voulez créez votre poésie, vous souhaitez que votre enfant écrive une poésie, renseignez-vous, nous pouvons vous aider
LA PLUME BOISSIEROISE
René DUBOIS
Le Traversier
85430 LA BOISSIERE DES LANDES
02 51 07 66 13

06 04 47 59 95

laplumeboissieroise@laposte.net

 

LE TRAVERSIER
DECADE POETIQUE
ECOLE D'AVANT

L'Ecole d'Autrefois...

Souvenirs, histoires de jeunesse... Micheline, Suzanne se sont souvenues...

Venez voir l'exposition à l'EHPAD SAINTE MARIE DE TALMONT...

Jusqu'à la Fin novembre....

Vign_DSCN4465
 
© 2010
Créer un site avec WebSelf