Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
La Plume Boissiéroise
LE MOT QUI PLAIT
LES MOTS QUI TAISENT LES MAUX
 
Vign_2014
 
RÊVES DE LIBERTE

 

 

R, Ê, V, E, R, I, E, S

 

            R, Je rêve, Tu rêves, Il rêve d’un  aiR de Liberté

  Ê, Je T’aime, Tu m’aimes, ils aiment nos rÊves de Liberté

                     V, Je sais, Tu sais, il faut  sauVer nos Libertés

                       E, Je veux, Tu veux, Il veut cE vœu de Liberté

               R, Je rêve, Tu rêves, Il rêve cet aiR de Liberté

                             I, Je vis, Tu vis, Il vit l’envIe de Liberté

                  E, Je ne, Tu ne, veux vivre sans Eux la Liberté

                 S, J’espère encore,  toujours,  l’eSpoir de Liberté…

 

29 mars 2011©Copyright René DUBOIS

 
LIBERTE

« Sur mes cahiers d’écolier

Sur mon pupitre et les arbres

Sur le sable de neige

J’écris ton nom

 

Sur les pages lues

Sur toutes les pages blanches

Pierre sang papier ou cendre

J’écris ton nom »

 

Paul ELUARD

 

 

Sur ta grande aiLe toute déployée

  Sur ton beau nId  ensoleillé

              Sur ciel Béant tout mitraillé

           Sur le lincEul des fusillés

              Sous l’aiR meurtri  des soudoyés

               Je veux T’écrire et te crier

        LIBERTÉ

 

29 mars 2011©Copyright René DUBOIS

 
FOUTAISE

 

Niaise envolée de mots

Sans but, sans aise,

Rien que du tu m’as vu

Qui pisse sur un lit sans alèze

Je baise, je baise

Sous les yeux de Saint-Nicaise

Fadaise, fadaise

Arabesque de Fez

Modelée dans la gaize

Ou l’argile de Mèze

Du pèze du pèze

La thèse d’un monde sans croix

Pourquoi ? Pourquoi ?

                 René Dubois

                 Non daté

 
Ta Voix

 

 

« Ta voix très reposante,

Ta voix me plaît

Ta voix a quelque chose d’étrange

Ta voix m’attire… »

 

Ces simples quelques mots

M’ont détourné de mes maux

Qui me rongeaient la tête

Et m’ont mis dans la fête…

 

Puisse faire que ma voix

Soit le moi que tu vois,

Ouvre ton esprit avide

De remplir tous ces vides

Que nos passés creusèrent,

Troubadours ou trouvères…

 

J’espère en l’espérance

De nous offrir la chance

Consoler nos deux cœurs

De pensées de Bonheur…

                 RDF

                                               16 janvier 1990

VOUS POUVEZ NOUS CONTACTER
Vign_ouest_france_15_mars_11
Nous pouvons animer

votre bibliothèque
votre école
vos fêtes

avec nos contes
avec nos poésies
avec nos ateliers d'écriture

N'hésitez pas à nous contacter


02.51.07.66.13
laplumeboissieroise@laposte.net
LE CHAPEAU DE WINSTON CHURCHILL
Vign_sans_titre
LE CHAPEAU DE WINSTON CHURCHILL
UN CONTE DE NOEL EN MAI 1945
MAURICE EMERY



Je devais être marqué par le destin pour connaître des personnages importants, illustres voire influents !
Ainsi, en 1945, juste après la reddition allemande le 7 mai au collège "Jolicoeur", le collège "rouge", je mettais pied à terre après trois ans d’engagement dans la Marine… "Sac à terre", à Saint-Jean-de-Luz ! A peine débarqué une surprise de taille… Winston Churchill, Premier Ministre de Grande-Bretagne !
Il demande à notre "pacha", notre commandant d’unité, de lui faire faire un tour sur la Nive née au pied de la Rhune, en passant par le port thonier avant de se jeter dans l’océan… Etant le patron mécanicien d’une vedette, je suis chargé de véhiculer Monsieur le Premier Ministre… Un homme très courtois et très jovial à la fois. Nous voilà donc partis, sous un très beau soleil, à remonter le petit fleuve côtier… Mais la météo a ses caprices ! Un malencontreux coup de vent et voilà le chapeau de paille de notre Ministre qui s’envole… Pas de quoi perturber notre hôte qui nous demande de poursuivre …, notre route, pas le chapeau !
La promenade avait dû lui plaire car le lendemain nous recevons de lui quelques cigarettes françaises… A la réflexion, un cigare de Winston nous aurait fait peut-être encore plus plaisir ! Pas le moindre mot sur le chapeau… Et pourtant !
La veille, au soir de la promenade j’avais été de garde à la vigie, juste à l’entrée du port, face à la maison de Maurice Ravel… Je regarde les eaux, la marée descendante… Et que vois-je ? Je vous le donne à deviner… Le fameux chapeau qui lentement flottait lentement sur l’eau. Vite je prenais un "youyou", et à la godille récupérais le fameux couvre-chef…
Jusqu’à ma démobilisation celui-ci ne me quitta pas. J’en fis cadeau alors à mon père, heureux de bêcher son jardin protégé des ardeurs du soleil par un peu de celui qui avait vaincu les démons de l’infamie…
Je ne sais pas qui ou quoi ses voisins enviaient… Le chapeau, le jardin, mon père ou son fils qui avait eu la chance de croiser sur sa route l’un des plus grands Hommes de notre XXème siècle !
Alors je me suis souvenu, et je me suis dit que Sare, le petit village basque devait bien mériter le détour lui qui au pied de la Rhune, la montagne mythique de la région, le domaine des vautours et des pottoks, ces petits chevaux sauvages, avait permis à Winston Churchill de respirer l'air frais de la nature et de l'Océan…
Alors je me suis souvenu, et je me suis dit qu’Ascain, un village au pied de la montagne basque, à l'architecture typiquement labourdine et basque, traversé par la Nivelle et dominé par ces trois sommets qui forme la Rhune, Bizkarzun, Esnaur et Larrun, avait inspiré Winston Churchill qui y a peint une superbe aquarelle…

Alors je me suis souvenu, et je me suis dit qu’à la fin de la 2e Guerre Mondiale, Winston Churchill demeura à la maison Dorrea qui depuis a été détruite…

René DUBOIS, Atelier écriture EHPAD LONGEVILLE/MER
La Plume Boissiéroise


BALLADES TALMONDAISES
A travers le Pays Talmondais, à Poiroux, à Talmont-Saint-Hilaire, à Jard-Sur-Mer, à Longeville-Sur-Mer, à Saint-Hilaire-La-Forêt, à Saint-Vincent-Sur-Jard,à Avrillé, au Bernard, à Grosbreuil, vous pourrez reconnaître les paysages, les Hommes, les émotions partagées...
LES P'TITS LOUPIOTS
Les enfants naissent d’Amour, sachons tous les aimer
Entendre leur cri de vivre, leur envie de semer
Sur les marches du temps, leurs secrètes passions…

Partager leur Raison, notre Espoir, nos Nations,

Taire nos différences, vivre leur insouciance,
Inscrire dans nos cœurs leur partage de souffrances,
Taire nos différences, noir, blanc, jaune, Chine, France
Secrète leur bonheur de sourires sans méfiance…

Les enfants sont nos vies, nos joies, notre Espérance,
Oublieux des tracas, nos haines, nos errances
Un enfant naît d’Amour, il n’est qu’Amour de Toi
Petiot bambin chéri ou enfant de l’oubli
Il est notre Raison, notre maison, son Toit,
Où ses rêves se créent, qu’il soit France ou Ali,
Toutes les vérités ne valent pas la sienne,
Son sourire trahit le parfum de nos haines…

13 février 2011 ©Copyright René DUBOIS
CLAIRE, CHARLOTTE, NICOLAS
Claire, Charlotte, Nicolas
La jeunesse s’écrit
Claire, Charlotte, Nicolas
La jeunesse séduit

Au détour de ma route,
Ils ont gommé mes doutes,
Des enfants qui se foutent,
De l’Enfance en écoute…

Claire, Charlotte, Nicolas
La jeunesse s’écrit
Claire, Charlotte, Nicolas
La jeunesse séduit

Ils ont ouvert leur livre,
De leur envie de vivre,
Pe leur soif d’être Libre,
Pour que je m’en ennivre…

Claire, Charlotte, Nicolas
La jeunesse s’écrit
Claire, Charlotte, Nicolas
La jeunesse séduit

Ils ont écrit ces mots,
Pour mieux cacher les maux,
De ce monde de démo,
D’un arbre sans rameaux …


13 février 2011 ©Copyright René DUBOI
CLEMENCEAU
Vign_clemenceau-05
Clémenceau, le combat, l’humanisme, la Terre,
La volonté de croire, que rien ne fait mystère.
Etrange destinée d’un tribun populaire,
Mêlant sa soif d’aimer, au défi de la guerre…
Eternel enragé, des causes humanitaires,
Notre « Tigre » rugissait, quand l’injuste, l’amer,
Criait à l’infamie, de son amie, son frère…
Exilé du pouvoir, Vendéen volontaire,
Au livre de l’Histoire, ton regard vers la mer
Unit nos destinées, pour des temps séculaires…

©Copyright René DUBOIS 10 septembre 2010
DEMANDEZ-NOUS VOTRE POESIE
Nom :
Prénom :
Email :
Message :
Veuillez recopier le texte
affiché dans l'image :

HONORARIAT
Vign_odette_roux
Odette ROUX, la Boissiéroise

O
n ne sait rien de soi sans le regard des autres
Dans leurs yeux de souffrance, Odette se fit apôtre…
Enfant, qui que tu sois, souviens toi de son cri,
Ton destin fut le sien, ton avenir s’écrit
Tout au long de l’Histoire, par le cœur, le respect,
Etrangers de la Guerre, épris de tant de Paix…

Résister, partager, croire que l’Homme est bon,
Oublier ses passions, rêver d’Humanité,
Unir nos différences, être Fraternité,
Xénophile raison, xénophobe prison…

©Copyright René DUBOIS
18 juin 2010


NOCES D'OR
GINETTE ET RENE
Ginette, la fille rebelle, fière de sa liberté,
Intime adolescente aux accents de beauté,
Noua sa destinée tout entière à René…
Enfanter deux bébés, Véronique, Sylvain,
Tout l’espoir d’une mère, le présage divin,
Trois petits bouts de vie, trois enfants de l’espoir
Emmanuel, Juliette, Nina, votre mémoire…

Ensemble, faire sa vie, dessiner sa maison
Tracer ses lendemains, de passion, de raison…

René, le bon, le sage, celui qui sait vous plaire,
Etranger du mépris, des rancunes séculaires ;
Naître et renaître un jour, et toujours espérer
Espérer de l’Amour, l’autre considéré…

Dix lustres de vie commune, pour créer son bonheur,
Y voir comme dans un livre son destin, son honneur,
Repère de souvenirs, de plaisirs partagés
Dans ce livre du temps, l’Avenir présagé…
Aimer d’amour aimant, toujours aimer vraiment…
-
Recevoir toute entière, la vérité de l’autre,
Oser tendre la main, devenir son apôtre,
Je, n’est qu’un peu de Nous, si le mien est tout nôtre…

©Copyright René DUBOIS
FÊTE
Vign_bernard_et_victor
BERNARD, MON GRAND-PERE,

B
ernard, Thiariau, mon Grand, Grand-Père, d’la Mainborgère
Enfant, toujours enfant, il joue, il exagère,
Rien qu’à le voir en clown, j’en rigole de mystère !
Nous lui devons mes soeurs, mes frères et ma mère,
Aujourd’hui, c’est sa fête, et je sais qu’il espère,
Rien d’autre qu’un mot doux, pour lui dire que je l’aime !
Donne-moi pour longtemps, l’espoir de ce poème…

Le 20 août 2010
Ecrit par Dylan atelier de poésie La Plume Boissiéroise

©Copyright René DUBOIS
DYLAN
Vign_dylan
Dans ses doux yeux d’ébène, brillent d’Espérance
Y brûlent tous nos plaisirs, nos rêves en souffrance,
L’Avenir, la Jeunesse, la joie de cette Enfance,
Avec l’éclat de vivre, les cris de nos offenses…
Ne perds pas ton chemin, garde nous ta présence…

©Copyright René DUBOIS
08 août 2010
ANNIVERSAIRE
Vign_valerie_a_st_tropez
Valérie, ma maman, je t’aime à la folie,
Aujourd’hui je te fête, quarante-six ans de vie...
Le ciel, et le soleil fêtent cette embellie,
Emilie, Jean-Christophe, William, Christelle, aussi...
Regarde l’Avenir, tait ta mélancolie,
Invente ton chemin, souris-lui à l’envie...
Espère de tes enfants, ils sont enfants chéris... 

5 Août 2010  ©Copyright René DUBOIS
Dylan KELLER, atelier de poésie


MA MAMAN, STEPHANIE
Vign_stephanie_la_nuit
Silencieuse, secrète, Stéphanie, ma maman,
Tes yeux d’ébène brillent, comme deux soleils charmants,
Etincelant d’Amour, comme de vrais diamants…
Papa, Louis, et moi, nous t’aimons tous vraiment !
Harmonie de sourires, tu es mon firmament,
Aimante, toujours contente, si belle, que sûrement
Nos vies ne seraient rien, sans ce tempérament…
Imagine nos cœurs, sans toi, pourquoi, comment ?
Enchante encore nos jours, en chantant si gaiement…

Thomas GOHIER, Atelier poésie la Plume Boissiéroise
©Copyright René DUBOIS 6 août 2010
NAISSANCE
LOUIS

L
’enfant d’amour est né, tout de gloire combattant
Offrant à sa maison, l’espérance qu’elle attend…
Un blanc lys de Justice, une perle d’argent
Incrustée de courage, de sables diamants…
Sûr que Louis saura aimer d’amour aimant


©Copyright René DUBOIS
4 avril 2010
NAISSANCE
EGLANTINE

E
lle est fleur du Bonheur,
Gracile fleur d’Espérance
La sauvage assurance
Aux fruits doux de l’Honneur ;
Nos roses ont sa blancheur
Tes pétales ont son coeur
Infinie Sainte-Fleur
Née d’Amour, de passion
Eglantine séduction…

©Copyright René DUBOIS
7 février 2010
 
LIVRETS ACROSTICHES ALEXANDRINS
 
VOUS RECHERCHEZ L'ACROSTICHE DE VOTRE PRENOM OU DU PRENOM D'UN AMI OU D'UNE AMIE ? VISITEZ LES PAGES DE CE SITE ET SI VOUS NE LE TROUVEZ PAS DEMANDEZ-LE MOI... PRES DE 1500 ACROSTICHES EN MEMOIRE ET EN ALEXANDRINS !!!
CREEZ VOTRE POESIE

Vous voulez créez votre poésie, vous souhaitez que votre enfant écrive une poésie, renseignez-vous, nous pouvons vous aider
LA PLUME BOISSIEROISE
René DUBOIS
Le Traversier
85430 LA BOISSIERE DES LANDES
02 51 07 66 13

06 04 47 59 95

laplumeboissieroise@laposte.net

 

QUI JE SUIS ???????
Lisez ces quelques poèmes et vous comprendrez peut-être qui je suis ?
Une ballade de légendes à travers toutes les communes du Pays Moutiérrois
BALLADES BENEDICTINES
livre2.pdf (1,96 Mo)
Vous voulez connaître les légendes du lapin qui fume, du cheval Mallet, du palet de Gargantua... Vous voulez connaître Saint-Benoist-Sur-Mer...
BALLADES AVAUGOURDAISES
Mondrôl, vous connaissez? Et la légende du Yucca?
FIcelles magiques! Fais un colvert en ficelle...
Contes et légendes du colvert le canard de Saint-Avaugourd des Landes...
MONTAIGU 13/02/2011
salome.doc (151,5 Ko)
paula.doc (151,5 Ko)
louna.doc (150,5 Ko)
malo.doc (149,5 Ko)
idris.doc (150,5 Ko)
MONTAIGU VIDE-GRENIER
ely.doc (150 Ko)
neo.doc (150 Ko)
maellia.doc (152 Ko)
justine.doc (152 Ko)
vanessa.doc (152 Ko)
CHLOE
Vign_img_0941_copie
Comme l’herbe naissante, la verdure nouvelle
Habite ton Amour pour sourire ta maison…
Le vent des lendemains pousse ta caravelle
Où le charme et le temps fleuriront tes saisons…
Et si Chloé vous aime, écoutez sa Raison


En grec, signifie l'herbe naissante, la verdure nouvelle.
Très tôt dans l'Antiquité, Chloé a servi de surnom à la grande Déméter, déesse de la terre cultivée, qui faisait l'objet de nombreux rites religieux. Chloé fut alors utilisé comme prénom dans tout le monde grec : l'apôtre Paul, par exemple, cite une Chloé dans sa première lettre aux Corinthiens. Chloé est également le nom de l'héroïne du roman pastoral de Longus, auteur grec du IIe siècle de notre ère, Les Amours de Daphnis et Chloé, considéré comme l'œuvre la plus charmante que nous ait laissée l'Antiquité. C'est du reste le roman de Longus, d'un érotisme très sophistiqué, qui a fait se perpétuer le prénom de Chloé. Merveilleusement retraduit au XIXe siècle par P.-L. Courier, il a aussi servi d'argument à une symphonie chorégraphique de Maurice Ravel, créée par les ballets russes en 1912. À partir de 1970, Chloé a commencé une carrière conquérante. Le succès du roman de Boris Vian, L'Écume des jours, dont la malheureuse héroïne se nomme Chloé, n'y est sans doute pas étranger. Mais nul ne pouvait prévoir ses performances : c'est en effet Chloé qui a été en 1999 nº1 au palmarès des prénoms féminins ! Cet étonnant succès semble devoir se prolonger et a déjà gagné l'Angleterre. Étant donné la signification végétale de leur étymologie, les Chloé sont fêtées à la Sainte Fleur

7 février 2011 ©Copyright René DUBOIS
PRENOM
Vign_camille_identite_2010
CAMILLE

J'ai trouvé ton image, au travers de la toile...
THOMAS
Vign_thomas
T’as bien raison cher petit Thom’
De bien aimer ton géranium,
Aimer les fleurs c’est aimer l’Homme…

Tes premiers pas à l’aventure
Se lisent encore sur des vieux murs
De becs de grue, de chancrées mûres
D’une herbe rouge, l’herbe à Robert
Qui papillonnent de mystère
Au grand milieu d’un grand désert…

T’as bien raison cher petit Thom’
De fructifier ton géranium,
Aimer les fleurs c’est aimer l’homme…

Ils ont détruit ta fleur d’enfant
Ils l’ont clonée au fil du temps
De gueules, de rouges très éclatants
Plus t’en voyais, z’étaient contents
En habillant l’ pélargonium
Du nom vulgaire d’ ton géranium …

T’as bien raison cher petit Thom’
De protéger ton géranium,
Aimer les fleurs c’est aimer l’Homme…

Sur leurs cascades encarminées
Pas une abeille pour butiner
Un papillon couleur d’armée
Et sa chenille le brun nommés
De tiges en feuilles veulent guerre mener,
Si pas de graines, fleurs terminées…

T’as bien raison cher petit Thom’
Rêver revoir tes géraniums,
Aimer les fleurs c’est aimer l’Homme…

Y’a pas plus beau qu’une fleur d’amour
Plantée du cœur, passion toujours,
Y’a pas plus laid qu’un jour sans fleur
Qu’un noir soleil prive de bonheur,
Y’a pas plus triste qu’oiseau en cage
Qu’un pot sans rien que son image…

T’as bien raison cher petit Thom’
D’avoir la pensée géranium
Aimer les fleurs c’est aimer l’Homme…

©Copyright René DUBOIS
30 octobre 2009
CAMILLE
camille.doc (28 Ko)
"Si le silence n'a pas, de prise sur le temps,le coeur, lui, n'oublie pas,la vérité du sang"
ODETTE ROUX
L'Ecole Publique de la Boissière des landes rend hommage à Odette ROUX, une Boissiéroise de naissance et de coeur

pour connaître mieux l'Ecole Publique de la Boissière
http://ec-boissiere-landes-85.ac-nantes.fr
VEUX-TU TA POESIE ?
A l'occsion d'une fête de famille, d'un évènement, vous voulez offrir une offrir une poésie. Contactez-nous laplumeboissieroise@laposte.net
LOUIS
LOUIS, PAPA DOM ET MAMAN STEPH PAR UN SOIR DE L'ETE 2010
DROIT D'IMAGE
Si vous voulez que votre poésie, soit mise en ligne accompagnée d'une photo, d'une vidéo, donnez-nous l'accord de diffusion en complétant l'autorisation jointe
POURQUOI ?
J'AI VU...

J’ai vu tant de misère
Je m’suis cru l’hérésie
J’ai vu tant de fusils,
Je m’suis cru à la guerre
Ca suffit d’être coi
Sans trop savoir pourquoi !

©Copyright René DUBOIS
9 avril 2010
CHRISTELLE
Elle chante, elle danse, elle écrit,... Ecoutez sa chanson "Vent d'Espoir" www.evasionprod.com
DECADE POETIQUE
© 2010
Créer un site avec WebSelf